De moins en moins de musique sur les chaines hertziennes

SacemUn rapport de la SACEM intitulé « Musique à la télévision » et daté du 18 mars dernier, fait un constat assez sombre de la musique à la télévision.

Les principales conclusions sont les suivantes :

« 1) Le volume de chanson diffusé sur les chaînes hertziennes est en diminution importante et continue depuis 2000, notamment aux heures de grande écoute.

Ce sont pourtant ces chaînes qui possèdent l’impact prescripteur le plus important et qui sont les plus porteuses en termes d’exposition du travail des créateurs et artistes.

une baisse de 32% en moyenne entre 2000 et 2008…
… et de 50% aux heures de grande écoute

2) Le taux de musicalité des chaînes hertziennes généraliste est faible.

TF1, France 2, France 3, Canal + et France 5 / Arte ne consacrent en moyenne que 1.32 % de leur temps d’antenne à la diffusion de concerts, prestations de plateaux et vidéomusiques

3) La diffusion de chanson ou de prestations d’artistes subit une double limitation, dommageable en termes d’exposition et de promotion :

Elle tend à se concentrer sur des heures d’écoute non significatives (entre minuit et 6 heures), sur les chaînes généralistes comme sur les chaînes thématiques.

Un taux de musicalité moyen de 0.7 % entre 20h et 23h sur les chaînes généralistes

Les émissions de variétés sont même complètement absentes, aux heures de grande écoute, des chaînes musicales ou à composante musicale de la TNT.

Sur Virgin 17 : 0 % d’émission de variété aux heures de grande écoute
Sur W9 : un taux de musicalité de 0 % aux heures de grande écoute

Elle est de plus en plus cantonnée à des chaînes thématiques de la TNT dont les audiences et donc l’impact prescripteur sont encore faibles »

Le rapport complet est disponible ici.

Laisser un commentaire