Silent Veil – Theodore Paul & Gabriel

Theodore Paul & Gabriel

Coup de cœur

Avec sa voix éraillée mais à la fois précise, Clémence Gabriel, la chanteuse principale de ce groupe folk, nous envoûte jusqu’au bout des ongles.

Formé il y a un peu plus d’un an, ce quatuor de guitares en tout genre – acoustique, lead, électrique et basse – nous délivre une juste mélodie en symbiose avec les voix féminines qu’il accompagne. Une merveille qui se voit couronnée d’un solo guitare d’Alexandre Delilez beaucoup trop éphémère à notre goût !

Sans oublier le clip réalisé par Alexandre Silberstein, qui vient peaufiner cette ambiance sobre et imposante.

A écouter après le break.

Informations complémentaires

  • Titre: Silent Veil
  • Durée: 2min 38s
  • Artiste(s): Theodore Paul & Gabriel

8 thoughts to “Silent Veil – Theodore Paul & Gabriel”

  1. Quel commentaire utile dis-moi ! Les critiques se font argumentées 😉

    Ces villes sont envoutantes, petit coup de coeur pour Gabriel 🙂

  2. je suis à la recherche des paroles SILENT VEIL, de paul théodore gabriel
    merci à celle ou celui qui me répondra!!!

  3. Bonjour, je recherche aussi ces paroles… L’auteur du message précédent peut-il me renseigner ?
    Merci !

  4. Bonjour à tous,
    Si vous cherchez les paroles achetez le CD les paroles sont à l’intérieur, et en termes de qualité c’est autre chose qu’un MP3 !

  5. Je viens d’y passer une demi heure … x)

    I see your house, it lies in my dreams
    And I try to make them bloom
    I will drive our faith yes by all means
    My dreams, my love, will be yours soon

    They may think we’re meat to fail
    They may think I cannot change
    So I shout I shout your name
    Ripping out my silent veil

    I know that hope is watching those
    Who roll up their sleeves and try
    Yes I know that hope is watching close
    So I stand burning our old vain lie

    They may think we’re meat to fail
    They may think I cannot change
    So I shout I shout your name
    Ripping out my silent veil

    ‘Cuz all the light behind our shades
    Is the sign calling our chance
    And the sound that grows, that grows or fades
    Is our gold, our soft, our unique fence

    Now is it fair t’say « I worship you »
    Since I ruinded our fragile start
    But there is nothing I would not do
    To regain, some day, my place in your heart

    They may think we’re meat to fail
    They may think I cannot change
    So I shout I shout your name
    Ripping out my silent veil
    Ripping out my silent veil

Laisser un commentaire