The Konki Duet – L’entretien

The Konki Duet

« on a vécu ensemble des choses, toute l’histoire du groupe, qui, j’ai l’impression, s’entendent dans le disque »

Pourriez-vous nous présenter The Konki Duet?

Kumi : Le groupe est composé de Zoé, Tamara et Kumi…(rires), Non je rigole, pardon, je reprends… C’est Zoé, Tamara et Kumi …

Zoé : Oui, on va donner un peu plus de détails. C’est composé de nous 3. Tu veux les instruments peut-être ?

Kumi : Donc Zoé à la guitare

Zoé : Kumi au clavier et Tamara violon guitare et clavier, et on chante toutes le trois.

Comment s’est faite la rencontre du groupe?

Zoé : Ca s’est fait ici. C’était avec ce petit clavier là. Kumi ne connaissait personne à Paris

Tam : Tu vas nous faire pleurer (rires)

Kumi : J’habitais juste à coté

Zoé : Je lui ai dit « Monte on va faire In The Trees » et le reste appartient à l’histoire… Il y a beaucoup de choses qui se sont faites à cette table, ici. Tamara avec son violon posée sur le lit, moi qui suis là (ndlr. sur le canapé)

Tam : Chacune à sa place !

Kumi : Et deux gros livres pour pouvoir superposer un autre clavier

Tam : Kumi utilise beaucoup de bouquins de math comme support de clavier !

Tam - The Konki DuetComment définiriez-vous votre musique?

Tam : Variété internationale. On a découvert ce style le week-end dernier sur une affiche. On a dit qu’on allait utiliser ça (rires)

Zoé : On tombe bien dans cette description. On fait des choses variées et on est internationales.

Kumi : Mais ça veut pas dire que le genre est la variété, c’est varié.

Tam : Tu peux interpréter ça de plein de manières différentes.

Zoé : Je pense qu’on peut dire qu’on fait du post-variété internationale!

Dans ce nouvel album, vous chantez toujours en français, en anglais, en japonais?

Zoé : Oui, les trois langues. Et on ne désespère pas d’avoir un jour un morceau en russe aussi !

Tam : Et en allemand !

Comment se fait le choix de la langue pour les morceaux?

Tam : Je ne sais pas, c’est comme ça, c’est des idées qui viennent comme ça. On se dit tient ce morceau ce serait bien s’il était chanté en japonais

Kumi : L’origine c’est souvent l’une des filles, c’est assez réparti, mais souvent il y a quelqu’un qui ramène les idées ensuite les deux autres ajoutent leur sauce. Pour Planète Sauvage ça venait de Tamara et elle m’a dit « ah Kumi, tu ne pourrais pas écrire en japonais ? » et voilà, j’ai écrit ! (rires) et je chante

Quelle est l’ambiance de ce nouvel album?

Zoé : Par rapport aux deux premiers albums, il est différent. Par rapport à l’EP Ensemble, il est dans la continuité.

Kumi : Même dynamique. Gros sons de Korg, nouvel instrument.

Tam : C’est dans la tendance de l’EP, c’est un peu plus rock , si on se réfère à nos deux premiers disques,

Kumi : Plus de claviers aussi, plus de sons, plus de pistes possibles

Tam : Ça, ça définit bien « plus de sons »

Zoé - The Konki DuetComment avez vous composé cet album?

Zoé : La composition, c’était assez long, parce que notre précédent album Montain Mouton date de 2006.
En fait on avait accumulé un certain nombre de morceaux qu’on jouait beaucoup en live. Entre temps on en a mis 5 sur un EP, donc finalement au moment de l’enregistrement de l’album il y avait une partie des morceaux qu’on avait rodés en live depuis plus de deux ans parfois et une nouvelle partie des morceaux qui était pour nous très jeune. Ça s’entend pas forcément sur le disque quels morceaux sont les plus anciens et les plus mûrs et quels sont les plus récents. Parce que finalement les choses qui se font comme ça dans l’urgence dans la spontanéité de l’enregistrement sont parfois plus intéressantes que des choses qui ont été mille fois réfléchies, repensées.

La composition, tout ce processus d’écrire ce disque c’était bien parce qu’on avait pas mal de vécu, par rapport aux disques d’avant où on était un groupe jeune. Alors que maintenant on est des vielles peaux ratatinées comme tu peux voir (rires) ..

On avait donc beaucoup de choses à dire dans ce disque. Je ne veux pas dire qu’on a traversé des épreuves parce que c’est beaucoup trop dramatique, on n’a jamais traversé d’épreuve vraiment, mais on a vécu ensemble des choses, toute l’histoire du groupe, qui, j’ai l’impression, s’entendent dans le disque.

Et l’enregistrement?

Zoé : L’enregistrement s’est fait au studio Third Side à Paris

Kumi : A coté d’Operkampf

Zoé : Pendant 8 jours en immersion

Avez-vous le trac pour la sortie du disque?

Tam : Non, on est hyper excitées. On a longtemps attendu la sortie, donc du coup maintenant on est super contentes.

L’enregistrement s’est fait quand ?

Zoé : En juillet

Tam : Comme toujours, on a hâte que ça sorte, le lendemain de l’enregistrement. Donc ça nous a paru très long. Là c’est wohouuu!

Kumi : C’est la fête!

Kumi - The Konki Duet

Vous avez des clips en préparation ou déjà tournés?

Zoé : On a un clip en préparation qu’on doit tourner la semaine prochaine. Et c’est …. mystère.

Kumi : Mystère total!

C’est pour quelle chanson?

Tam : Planète Sauvage

Zoé : Le single officiel de l’album

Kumi : Qui est déjà sur Officiel FM

Tam : Oui, celui qu’on peut déjà écouter sur internet

Laisser un commentaire