Le TOP 2012 d’Adélaïde (Chroniqueuse)

Cette année encore, nous avons découvert des morceaux FOUS à travers les médias. Nous les avons adorés, écoutés en boucle, ils nous ont fait danser, hurler, nous ont ému, nous ont rappelé d’extraordinaires souvenirs, bref, ont rythmé les moments clés de nos vies, vacances au soleil, moments doux en compagnie de notre moitié, soirées endiablées. Oui, cette année musicale a été riche en émotion.

Seulement en dehors du Top 50, des artistes un peu moins connus méritent qu’on parle d’eux et qu’on leur consacre quelques derniers sourires, soupirs, larmes et pas de danse avant les ultimes 12 coups de minuit de l’année. Voici mon petit Top 4 des morceaux qui ont joué avec mon âme.

  1. Dark Dark Dark – Who Needs Who, aérien, puissant nous transporte au bord d’une falaise sur la côte sauvage irlandaise où le vent glacé et iodé nous gifle, puis dans la chaleur d’un pub aux lumières tamisées, aux parfums d’encens et de Guinness.
  2. Tiny RuinsOld as the Hills éveille beaucoup de choses, la conscience d’instants uniques vécus, le bonheur de se souvenir, la nostalgie du temps qui passe, le désir de présence de l’être aimé, à travers une voix tellement, tellement belle. Un court voyage intérieur, un fragment de plénitude.
  3. Owlle – Ticki Ticki, délicatement décalé et intrigant, nous séduit par le contraste entre ses vibes électro et la fraîcheur de sa mélodie.
  4. Enfin, Izzy Lindqwister – 30 days semble tout droit sorti d’un autre temps, d’une petite boîte de jazz parisienne en vogue dans les années 50. La voix voilée et terriblement sexy d’Izzy donne envie de se déhancher!

Laisser un commentaire