Spanish Sun – Sunbirds

J’ai choisi cette semaine une chanson de Sunbirds qui s’intitule Spanish Sun, sortie sur l’album éponyme en 1971.

Le projet, qui durera deux ans, est initié par le batteur allemand Klaus Weiss, et regroupe le flutiste Ferdinand Povel, le guitariste Philip Catherine, le pianiste et organiste Fritz Pauer, le bassiste Jimmy Woode, ainsi que le percussionniste Juan Romero. Cet album jazz-rock, produit par Weiss, est enregistré au studio Union à Munich le 24 août sous la direction du producteur Reinhold Mack, qui a travaillé notamment pour Queen et Electric Light Orchestra, et mixé le lendemain.

Ils enregistrent un autre album en 1972 intitulé Zagara, avec d’autres musiciens mais toujours sous le haut patronage de Weiss, davantage orienté latin fusion cette fois. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations sur le groupe. Découvert très récemment, à l’écoute de l’émission Fuzati Extraordinary Music Show, j’ai été séduit immédiatement.

Récit de mon expérience, à lire en écoutant. La flute démarre, on se croirait dans un western contreculturel (d’ailleurs la couverture de l’album est un soleil qui tombe, jaune et rouge, typique, où l’on devine hors champ un cowboy solitaire s’en allant un peu plus à l’ouest après avoir scalpé quelques escrocs racistes), puis très vite on part en Orient, entre une danse de serpent envoutante et un spliff tout aussi planant ; les percussions arrivent, et très vite, la guitare nous emporte dans un tempo rythmé, elle vire wahwah, la réalité se distord sous les effets disharmoniques et le subconscient prend le dessus ; toutefois, Weiss ne nous laisse pas en territoire complètement inconnu, il retient la corde sans laquelle l’auditeur pourrait jouir trop vite en vomissant de la bile : la musique est balisée par des répétitions sonores qui trace le chemin à suivre ; un méchant trip à l’acide accompagné du bienveillant dealer qui, pour rien au monde, ne laisserait mourir son plus fidèle client ; oh, ce soleil espagnol qui tape, qui tape très fort, très loin, si loin que des acouphènes ruinent l’audition du junkie qui en redemande ; non, c’est pas terminé, s’te plaît, Klaus, neuf minutes, c’est pas assez ; le salaud en rajoute une couche, connaît son métier, tape juste ce qu’il faut sur ses caisses, quelques riffs discrets mais ô combien efficaces de Catherine, la flute lancinante de Povel conclue sur l’Orient, qui s’éloigne… Le voyage est terminé, il était beau. Un si bizarre soleil espagnol… vu d’une caravane espagnole ? Repeat !

A l’écoute après le break

Ajouter ce morceau à votre bibliothèque sonore : Amazon

Informations complémentaires

  • Titre: Spanish Sun
  • Durée: 12min 20s
  • Artiste(s): Sunbirds
  • Album: Sunbirds
  • Label: Performance
  • Date de sortie: 1971

Laisser un commentaire