Shiloh – David Newman

J’ai choisi cette semaine un titre de David Newman, Shiloh, sorti en 1968 sur l’album The Many Facets of David Newman.

Né en 1933, il garde du lycée un surnom (« Fathead ») attribué par l’un de ses profs de musique, il étudie la théologie et la musique à l’université, puis décide de voyager avec le saxophoniste Buster Smith, le mentor de Charlie Parker, joue beaucoup avec la scène noire américaine, puis rencontre Ray Charles en 1954, qui l’embarque avec lui pour une dizaine d’année, et le soutiendra dans sa carrière solo. Flûtiste et saxophoniste, il sort ses premiers disques au tout début des sixties, et, en solo ou accompagné (Clifford Jordan, Herbie Mann, B.B. King, Aretha Franklin, Eddie Harris, etc.), il alimentera les bacs jazz jusqu’en 2009, année durant laquelle il décède d’un cancer à New York.

Je ne connaissais pas David Newman avant 2009, année où j’ai fait l’acquisition d’une compil de 8 CDs intitulée B-Movie Archives, avec en couverture un hélico, des dollars, du kung-fu, une afro, une Pontiac, le tout recouvert d’une belle blonde en maillot de bain sexy avec gun et talons, compil qui surfait allègrement sur la mode de la bande originale extraite des séries B : le 1er titre du 1er CD était Last Race de Nitzsche, titre d’ouverture du dernier Tarantino d’alors. Si ça, ce n’était pas un produit d’appel !

Je tombe sur ce titre de Newman, qu’on jurerait avoir été composé pour une série Z mêlant blaxploitation et kung-fu, justement ! La flute et le rythme ressemble beaucoup à ce qu’on pouvait écouter à l’époque dans la corne de l’Afrique. Avec ce genre de musique, place à l’imagination, la création, la folie douce. Je vois bien Tarantino vampiriser ce titre du « Fathead » dans son prochain film – remarque, il aurait très bien pu l’utiliser pour Django Unchained. De ce que je connais de Newman, ce titre est assez atypique ; toutefois, j’en sais trop peu sur sa carrière et sa musique pour avancer la moindre hypothèse… Avait-il trop fumé ? En avait-il marre du jazz gentillet à la Ray Charles ? Souhaitait-il inconsciemment se lancer dans une carrière à la Isaac Hayes dans le cinéma d’exploitation ? Et puis, que signifie ce titre énigmatique ?

Anecdote : Newman fait une apparition dans le film de Robert Altman Kansas City, sorti en 1996. Je ne suis certainement pas loin de la vérité…

A l’écoute après le break

Ajouter ce morceau à votre bibliothèque sonore : Amazon

Informations complémentaires

  • Titre: Shiloh
  • Durée: 5min 13s
  • Artiste(s): David Newman
  • Album: The Many Facets of David Newman
  • Label: Rhino Atlantic
  • Date de sortie: 1968 (ré-édité en juillet 2005)

One thought to “Shiloh – David Newman”

  1. BONJOUR
    je souhaiterai retrouver les droit d’auteur sur certaine des chansons que vous avez poster.
    pour la bo d’un film je serai plus que ravi que vous puissiez me donner les titres complet. je vous en remercie d’avance.
    dans l ‘attente de votre réponse je vous souhaite une agréable soirée.
    bonne soirée

Laisser un commentaire