Counting – Autre Ne Veut

Autre Ne VeutAutre Ne Veut est le joli pseudo d’Arthur Ashin, un talentueux chanteur new yorkais. Sa musique ? Un son nouveau, avec des pointes d’électro, des refrains entraînants et une voix incroyable de sensibilité, de fraîcheur et de profondeur. Quelque chose en moi pousserait la chose jusqu’à dire qu’il y a des mélanges psychédéliques dans ses chansons, des sons nulle part entendues et qui pourtant, pourrait provenir de l’intérieur tant on se sent proche de certaines sonorités, tant elles s’insinuent avec une facilité déconcertante dans notre tête. Un genre ? R’n’b dans ce qu’elle a de plus beau, pop dans sa fraîcheur… Peu importe, au fond, la case à choisir pour définir Autre Ne Veut, il suffit de dire que cette musique-là, elle tient quelque chose d’unique et d’incroyablement réussi et qu’on s’y sent bien.

Il y a quelque chose d’irréel chez Autre Ne Veut, de planant. Si on s’attarde un peu sur l’excellent titre Counting et qu’on se laisse aller à décortiquer la chose ; il y a dans cette intro des voix qui s’entrechoquent, se lient, se délient et se perdent dans les sons ajoutés qui forment une base hip-hop qu’on peine à reconnaître tant les sons s’en éloignent et la sublime. S’en suit des sifflements, des chœurs et ces voix qui reviennent sur un beat plutôt entraînant. Assez rapidement, dans le tumulte de l’introduction, on perd ses repères puis vient le moment où l’on a l’impression de s’y enfoncer : Quelque chose, vient de se passer ; on découvre le rythme et il vaut le détour. Puis, vient s’ajouter cette voix haut perchée qui pourrait être celle d’une femme mais qui ne l’est pas. C’est d’abord déstabilisant, non pas que ce soit finalement celle d’un homme mais il y a une sensibilité, là-dedans, qui vient lisser ce chaos de sons comme une main gantée viendrait baisser le son pour qu’on parvienne à s’y retrouver avec plus de facilité, qu’on parvienne à s’y plonger entièrement pour apprécier pleinement la chose. C’est magiquement mené ; l’intro un peu « sauvage », déstabilisante puis cette voix qui vient calmer le tout et qui nous fait davantage apprécié les sons entraînants du refrain. Voilà comment hypnotiser celui qui écoute. Voilà donc à quoi ressemble, la musique… à une pièce ajoutée qui nous fait prendre conscience de la beauté du puzzle quand il est complet. Oui, quand on se laisse aller à décortiquer la chose, Autre Ne Veut devient un metteur en scène talentueux qui non seulement fait de la bonne musique, de la vraie bonne musique mais parvient avec une élégance rare à captiver, complètement, ses auditeurs.

Je mets donc en avant l’excellent titre qu’est Counting, tiré de son deuxième album Anxiety, sorti en 2013, pour ce son magique, cette voix incroyable et pour cette mélancolie urbaine pareille à nulle autre.

Le magnifique titre, une première fois dans sa version studio et une deuxième fois dans sa version live sur l’excellente radio KEXP, c’est juste après le break

Ajouter ce morceau à votre bibliothèque sonore : Amazon

Informations complémentaires

  • Titre: Counting
  • Durée: 3min 41s
  • Artiste(s): Autre Ne Veut
  • Album: Anxiety
  • Label: Software Recording Co.
  • Date de sortie: Février 2013

Live on KEXP

Laisser un commentaire