Woman – Rhye

RhyeLorsque le Canadien Mike Milosh et le Danois Robin Hannibal se rencontre, le coup de foudre artistique est instantané. De cette union musicale naît Rhye et l’album hommage à l’amour, Woman.

Durant tout l’album, le leitmotiv est l’amour, ses joies et ses déceptions. Le duo chante et compose dans cette logique mais sans tomber dans la parodie ou la caricature. Les titres dégagent un sentiment majestueux de nostalgie et de classe. Open symbolise la composition de l’album : une voix douce et langoureuse, des choeurs soulignant et appuyant celle-ci, une basse exclusivement rythmique, des percussions dépouillées, une guitare aimante, des cuivres et des cordes pour napper le tout d’une certaine classe. The Fall n’est pas sans rappelé la Ritournelle de Sébastien Tellier mais avec une sensualité supplémentaire encadrée par l’alliance parfaite entre cuivres et cordes. Le groove dégagé par Last Dance est saisissant, les paroles touchantes « Just Last Dance, Don’t Walk Away ». De telles paroles ne pourraient toucher ou ne pas tomber dans la parodie de chansons sentimentales sans une base musicale aussi bien conçues. La basse joue pour deux : la batterie et elle-même. L’envie de danser émerge mais d’une danse presque triste, nostalgique et à la fois langoureuse. Shed Some Blood et Major Minor Love laissent imaginer une rencontre improbable entre Sade et The XX, une folie inimaginable. Autre bijou, 3 Days continue dans une douce et prenante mélancolie. Le chant déverse la nostalgie amoureuse « It’s my nature to ruin love, i’m killing you ». Clairement, le duo possède une vie amoureuse tumultueuse. Hunger est le seul titre presque joyeux avec une batterie plus présente, quelques synthés dansant et des effets électros aériens. L’album se clôt sur la longue complainte de Woman, une ode à la femme.

Rhye livre un album témoignant d’un amour incommensurable pour la Femme mais également pour la musique. Les arrangements sont parfaits, délicats et imaginés pour ces paroles. L’usage systématique des cordes et des cuivres n’est pas redondant, la basse supplée à merveille la batterie, le piano et les synthés sont dans le ton, la guitare effacée ne nous manque pas plus que ça et la voix, quelle voix.

Ajouter ce morceau à votre bibliothèque sonore : Amazon

Informations complémentaires

  • Artiste(s): Rhye
  • Album: Woman
  • Label: Mercury Records
  • Date de sortie: Mars 2013

Laisser un commentaire