Cocktail Citron – DyE

DyEFort de Taki 183, album sorti en 2011, avec ses 48 millions de vues pour le clip de Fantasy, DyE revient avec une nouvelle production, Cocktail Citron. Bassiste pour d’autres comme Rachid Taha, il travaille avec des artistes venus d’univers différents à l’image de sa collaboration avec Egyptian Lover ou ses premières parties pour Four Tet. Juan de Guillebon, alias DyE, distille une musique électronique, futuriste et relevant du rêve, voire, de l’imaginaire.

Cocktail Citron est un album à appréhender dans sa totalité et non pas par quelques titres isolés. L’imagination est perpétuellement stimulée avec des sonorités universelles pour les générations bercées par les mangas, les jeux vidéos et l’univers web. Before Today pourrait faire office de bande-son pour un jeu vidéo alors que Downlovers s’inscrit aisément dans une pop/moderne avec son riff de guitare entêtant, une batterie et une basse accordées pour faire danser. Ark Crama et Princess relèvent de la ballade électronique et futuriste, dans les rues de Tokyo, pour rejoindre DyE et Egyptian Lover sur les toits de la ville pour le titre She’s Bad. Une véritable histoire auditive se construit au fil de l’écoute. Night In The Science Zone porte bien son titre avec un électro expérimental avec un rythme étrangement irrégulier. Le morceau éponyme, Cocktail Citron, m’a ramené dans ma jeunesse avec une vision d’une Lio (mes plus plates excuses pour la référence) dans un univers futuriste et rempli de machines, une impression de pop des années 80/90 transformée. Bang 666 ! m’a rappelé des productions d’un autre artiste, Mr Oizo. Il est rythmé par des bruits de jeux vidéos qui seront plus familiers au public masculin. Sunrises et Steel Life nous portent au dessus de la voûte terrestre et nous laissent dériver dans l’espace, le son est doux et léger. Rue Du Mont Thabor est une balade électro et un prélude au dansant Gamma Virginds, tout en synthés et effets sonores psychédéliques pour en finir avec une basse slappée. 

Cocktail Citron témoigne de l’imaginaire sans limite de DyE. Au travers de ses morceaux, il nous amène en voyage dans un futur teinté de machines, de pop et des éléments forts des nouvelles générations comme les jeux vidéos. Certes, l’album est à apprécier dans sa totalité car c’est ainsi qu’il prend pleinement l’auditeur dans son trip mais je vous laisse avec le premier extrait, Steel Life.

Ajouter ce morceau à votre bibliothèque sonore : Amazon

Informations complémentaires

  • Artiste(s): DyE
  • Album: Cocktail Citron
  • Label: Tigersushi
  • Date de sortie: Mars 2014

[cf]Concert[/cf]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.