It’s Album Time – Todd Terje

Tood TerjeTodd Terje n’est pas encore connu du grand public mais possède déjà une solide réputation grâce ses remix ou ses productions étonnantes, notamment avec Robbie Williams.  Considéré comme le « King of the summer jams » par Mixmag, le Norvégien propose It’s Album Time. Ce premier album suscite une réelle excitation pour un artiste présent depuis des années dans les festivals et clubs mais n’ayant jamais fait le pas vers la réalisation d’un LP. Désormais, c’est chose faite et l’attente était un moindre mal.

L’album s’ouvre avec l’intro éponyme, It’s Album Time. Le Norvégien moustachu murmure en boucle le titre de l’album et instaure un beat presque hypnotique, le tout sur une instru digne de Giorgio Moroder. L’écoute se poursuit avec Leisure Suit Preben, ballade électronique digne des années 70/80, mêlant sonorités modernes et plus anciennes symbolisées par la présence d’un clavecin. C’est net et efficace, Todd Terje déroule sans accroche sa musique. Les sonorités anciennes demeurent sur Preben Goes To Acapulco avec des claviers et synthétiseurs vintages à souhait, les années 70 sont de retour. Svensk Sas stimule notre envie de danser avec une fusion entre électro, beat-box et sonorités brésiliennes. Le DJ norvégien réussit des combinaisons musicales surprenantes mais terriblement efficaces. Ensuite, arrive Strandbar. Impossible de ne pas danser sur ce titre composé pour faire bouger les foules avec une course-poursuite musicale entre la basse donnant le ton, les percussions sud-américaines et le piano de Todd Terje. Le mariage entre la basse et le piano est sublime avec ce riff entêtant et le soutien rythmique de la batterie. Juste le temps de reprendre notre souffle que Delorean Dynamite percute nos oreilles avec sa guitare syncopée, sa lourde basse, sa batterie électronique et ses teintes synthétisées. Le Norvégien combine différentes influences et laisse croire à un duo entre Giorgio Moroder et Kavinsky.

Le morceau suivant offre deux surprises de taille : une reprise de Johnny And Mary de Robert Palmer en compagnie de Bryan Ferry, fondateur de Roxy Music avec Brian Eno. Pour les néophytes, il s’agit d’un des derniers musiciens britanniques mythiques et peu connu par les nouvelles générations. Les ajustements de Todd Terje transforme le morceau en ballade digitale et la voix de Bryan Ferry donne de l’authenticité à l’ensemble. Après cet instant nostalgie, l’album repart sur le rythme endiablée du titre Alfonso Muskedunder dont la basse rappelle les plus grandes heures des anciens génériques télés. Swing Star, morceau divisé en deux parties, rappelle que la funk et le disco n’ont rien perdu de leur superbe. Les morceaux témoignent d’un tel travail d’arrangements qu’on en oublie la faible voire la non présence de voix sur la majorité de l’album. Les similitudes avec Giorgio Moroder sont perpétuellement alimentées avec Oh Joy, disco époque Donna Summer – I Feel Love avec une basse synthétisée et appuyée par les claviers de Todd Terje. L’album se clôt sur Inspector Norse, morceau tubesque de l’année 2012 et qui avait permis de révéler le Norvégien.

It’s Album Time est un titre parfaitement choisi. On se dit qu’il était grand temps que Todd Terje livre son premier album lorsque sa délicieuse fusion entre électro, funk et disco touche nos oreilles. Après une longue hésitation, je préfère vous laisser avec Strandbar malgré tout l’amour que je porte pour la reprise de Robert Palmer. Le DJ norvégien propose une version samba de son titre, instant plaisir.

Ajouter ce morceau à votre bibliothèque sonore : Amazon

Informations complémentaires

  • Artiste(s): Todd Terje
  • Album: It’s Album Time
  • Label: Olsen Records
  • Date de sortie: Avril 2014

Laisser un commentaire