Fancy Me ? – Marie-Flore

Marie-FloreOn avait déjà parlé de Marie-Flore à la sortie de son excellent EP Feathered With Dagger. Souvenez-vous, il était beau son EP ! Et voilà qu’on en reparle mais cette fois-ci, c’est pour son album et ça, c’est cool !  By the Dozen est sorti le 8 septembre. On nous l’a gentiment proposé à l’écoute en avant-première et c’est donc, comme d’habitude, avec du retard que je viens vous parler de cette perle musicale. Mais d’abord, je voulais faire les choses bien. Je me suis dit qu’il était temps d’en savoir un peu plus sur Marie-Flore. J’ai donc lu le dossier presse et y ai découvert une jolie biographie. On y lit des noms qui me fascinent : Leonard Cohen, Joan Baez, Simon and Garfunkel, Stefan Zweig. Le dernier étant celui que je ne m’attendais pas à lire, ici et pour lequel mon cœur bat un peu plus que pour les autres, il faut l’avouer. J’ai donc écouté l’album après cette lecture et quelque part, j’attendais encore plus de Marie-Flore, juste parce qu’elle citait l’un de mes auteurs préférés. Juste parce que son EP m’avait fasciné. Juste parce que c’est Marie-Flore et qu’on attend toujours plus de ceux qu’on aime, vraiment… Aucune déception n’a pointé le bout de son nez sur la totalité de l’album, parce qu’on y retrouve les titres de l’EP et qu’ils m’avaient manqués et parce que ce son a quelque chose de magique. J’ai envie de dire qu’il a le talent de Zweig. Là, où le monde s’évertue à synthétiser, remanier, repenser, situer et intellectualiser à outrance, il y a des Zweig, des Marie-Flore, des artistes pour qui les sentiments comptent plus que tout et pour qui, la vie, les mots, le son ne sont qu’émotion.

Ecouter Marie-Flore c’est se plonger au-dedans, savourer la musique pour ce qu’elle a de plus beau ; sa capacité à remplir l’espace, à l’aménager et à le rendre plus beau, plus confortable. Ecouter Marie-Flore, avais-je écrit, à l’époque de son EP, c’est se plonger dans les belles soirées printanières, savourer l’odeur de l’herbe, regarder le ciel s’assombrir et se dire combien la vie peut être douce.  Et ça vaut pour l’album, aussi. Quand la mélancolie est si douce qu’elle en devient belle. Profondément belle. Et c’est peut-être là, l’émotion que me provoque Marie-Flore, une mélancolie qui n’a rien de triste, une mélancolie qui fait du bien et qui redonne le sourire aux visages fatigués… Alors, j’ai envie de la remercier, elle, Marie-Flore, pour cet album, cette perle musicale qui va squatter mon casque audio, un bon moment, encore.

Je propose à l’écoute le titre Fancy me ?, premier single de l’album, ainsi que l’excellent titre By the dozen, qui était aussi présent sur l’EP et que j’aime particulièrement. Et tout ça, c’est juste après le break

Informations complémentaires

  • Titre: Fancy Me ?
  • Durée: 3min 10s
  • Artiste(s): Marie-Flore
  • Album: By The Dozen
  • Label: Naïve
  • Date de sortie: Septembre 2014

Laisser un commentaire