Wonder Where We Land – SBTRKT

SBTRKTL’annonce d’un second album avait suscité une attente gigantesque. Pourtant, Aaron Jerome a poursuivi son travail calmement sous la liquette SBTRKT pour offrir Wonder Where We Land. Le producteur anglais livre un album aussi abouti que le précédent mais plus diversifié. En effet, les amateurs de la première heure seront divisés à l’écoute de Wonder Where We Land alors que les néophytes seront plus facilement séduits.

Le projet SBTRKT permet à Aaron Jerome d’exploiter tous les recoins de son univers musical et notamment à l’aide d’autres artistes aux personnalités musicales puissantes. Comme sur son premier album, le producteur collabore avec un Sampha qui n’arrive pas à livrer d’aussi bonnes performances en solo. Temporary View nous redonnait goût à cette osmose musicale entre les deux artistes avant la sortie de Wonder Where We Land et cela se poursuit sur le titre éponyme avec la voix planante et le piano de Sampha se mélangeant aux beats teintés, paradoxalement, de sentiments électroniques de Aaron Jerome. Gon Stay et New Dorp New York groovent et swinguent avec une basse prononcée rappelant les meilleures lignes de Jaco Pastorius, quelques percussions et quelques accords de synthés colorant l’ensemble. Ezra Koening confirme la pertinence de ses nouvelles collaborations (Chromeo, Major Lazer) et régale avec sa voix fluette et joyeuse. La présence d’autres artistes que Sampha peut décevoir certains fans de SBTRKT car c’est la fin de l’omniprésence de ce dernier sur les projets d’Aaron Jerome, pour le moment. Pourtant, ces nouvelles présences donnent une nouvelle impulsion au projet SBTRKT qui alternait jusqu’alors des beats électroniques et instrumentaux ou des morceaux avec le piano/chant de Sampha. Les voix féminines comme sur Problem avec Jessie Ware modifient la tonalité de l’album et bousculent les codes établis par le premier album de SBTRKT. S’inscrivant dans cette mouvance de flow posés sur des beats électros, on retrouve le jeune rappeur Raury récemment adoubé par Kanye West, Outkast ou encore Kid Cudi, excusez du peu. Sur Higher, son phrasé répond aux percussions électroniques et est sublimé par les chœurs artificiels du producteur anglais. Le jeune rappeur d’Atlanta n’est pas le seul MC américain présent sur Wonder Where We Land avec la surprenante mais terriblement efficace participation d’Asap Ferg sur le jazzy Voices In My Head. Conforté dans sa trap music, le partenaire d’Asap Rocky détonne sur une instru éloignée de ses habituelles.

Wonder Where We Land révèle d’autres facettes de l’univers SBTRKT avec la réduction de l’omniprésence de la relation Sampha/Aaron Jerome. Les voix féminines se succèdent et donnent de l’émotion aux beats électroniques alors que Raury et Asap Ferg les percutent de leurs phrasés syncopés. Ce second album se montre marqué par la pluralité musicale et stylistique mais également par une diminution de la prépondérance électronique avec la présence de nombreux instruments traditionnels (basse, batterie voire violon) et non plus seulement numériques.

Informations complémentaires

  • Artiste(s): SBTRKT
  • Album: Wonder Where We Lan
  • Label: Young Turks Recordings
  • Date de sortie: Septembre 2014

Laisser un commentaire