Nick Hakim – Green Twins

Lourd / Lourdeur, sens 1 
Impression de poids, de pesanteur, douleur sourde, diffuse, caractère d’un temps lourd.

Lourd / Lourdeur, sens 2 
Terme de plus en plus utilisé par les amateurs de musique, ou de « son » comme ils disent, pour designer une chanson ou un disque exceptionnel, dont l’envergure écrase tout le reste (ex: Ce son est tellement lourd !!! Son album est d’une lourdeur !!!)

Il est vraiment étonnant de constater que Nick Hakim a habilement su jouer avec ces deux mots pour obtenir une texture unique, sa patte, une soul mutante et fiévreuse à écouter dans la fournaise de cet été pour enfin accepter cette chaleur suffocante, fondre sous la voix de Nick Hakim Bet She Looks Like You et ne faire qu’un avec cette température de lave.

Un Childish Gambino au loin, que l’on discerne dans les volutes de l’asphalte bouillonnant de la route sur laquelle on peut aussi croiser un Blur sous acide Tyaf, l’exquise folie sur Slowly ou encore la douceur langoureuse sur The Want.

Quand les vibrations soniques rencontrent les vapeurs ondulatoires.

Quand le groove et le psychédélisme des seventies se confrontent à notre étrange époque.

Quand Nick Hakim sort un disque qu’on n’espérait plus depuis bien longtemps dans le paysage musical, cela nous transcende, nous laisse pantois, en béatitude devant tant de textures et de mélanges nouveaux et retrouvés.

J'aime(1)(0)

Une réponse à “Nick Hakim – Green Twins

  1. C’est du lourd ! Je t’avoue que j’utilise souvent ce terme également pour qualifier une musique ou un groupe, par exemple. C’est d’ailleurs ce que je dirais pour ce nouvel album de Nick Hakim.

    J'aime(0)(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.