Nord – Elle voudrait

Je viens vous parler de Nord, parce qu’il a sorti son premier EP depuis quelque temps, maintenant et qu’il est bon… Très bon.  Je me souviens de son concert magistral aux Francofolies de la Rochelle, il y a deux ans. Je me souviens, ensuite, de son set sur le pont. Là, sous la tente. Avec quelques vinyles de l’EP sous le bras. Je me souviens très bien de ce set parce que jusque là, je l’avais écouté au casque. Il y avait quelque chose dans ce son, quelque chose de nouveau, de profond, de sincère et de beau. Je me souviens ; une pote m’en avait parlé, une fois, en s’emballant, comme on le fait toujours quand le coup de cœur musical se fait. Alors, j’avais pris mon casque audio, je l’avais branché et je l’ai écouté, lui, Xavier Feugraysous le pseudonyme de Nord. J’ai écouté ce son, cette voix et j’ai compris ma pote… Oui, on s’emballe quand le cœur a été atteint. Alors, là, sur le pont, sous la tente, moi, j’étais toute impressionnée de le voir de tout près. Il n’était pas encore vraiment connu. Personne ne connaissait ni ce visage, ni ce nom. Alors, on était un tout petit paquet de gens, là, à s’abriter du soleil sous cette tente et à tendre l’oreille. On était quelques privilégiés à le regarder avec sa grande guitare nous chanter de belles choses de sa belle voix avec ce qu’il faut d’électro pour magnifier le tout. Il était beau, là, devant moi. Et elle était belle sa musique. Profondément belle. J’ai continué longtemps à l’écouter dans le casque audio, à me souvenir du privilège de voir des grands artistes quand ils en sont au début, quand le monde environnant ne perçoit pas encore la grandeur parce qu’elle est encore un peu caché par l’anonymat. J’ai continué longtemps à l’écouter, lui, à écouter ses paroles françaises d’une qualité rare en savourant le plaisir de le faire découvrir à des gens qui ne le connaissent pas encore.

J’ai envie de conseiller chacun des titres de l’EP tellement ils sont géniaux. J’ai envie de parler du titre Mémorable qui est incroyable. J’ai envie de parler de Temps mort pour cette voix particulière, ce son. J’ai envie de parler de l’amour s’en va pour les notes lancinantes qui entraînent. Mais je vais surtout conseiller le titre Elle voudrait parce qu’elle est venue, un coup, sans prévenir prendre la forme que je lui donne, maintenant. Je l’avais souvent entendue sans m’y sentir pleinement dedans. Ce fût le cas, dernièrement. Je continue à croire que certains titres sont  liés à des moments de vie et qu’ils ne nous parlent que lorsqu’on est prêt à écouter. Ils s’immiscent dans nos vies, à des moments précis et ils les dessinent avec une pointe argentée. Nord le fait avec une telle délicatesse ; il s’immisce, d’abord timidement ; il arrive sur la pointe des pieds, tout doucement. On le croit autre, au début. On l’imagine pop française ; un de ces énièmes chanteurs un peu fades qu’on écouterait comme ça, juste parce que « ça passe bien ». Et puis, à un moment donné, on l’écoute, pour de vrai. On sent que ce son à quelque chose en plus, que la voix nous parle, qu’il y a une profondeur dans le texte. Alors, on le laisse prendre la parole dans le casque audio et on lui donne toute la place, même, parce qu’arrive le moment où on le sait ; Il est bien trop grand pour être limité.

One thought to “Nord – Elle voudrait”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.