Stubborn Love – The Lumineers

The Lumineers c’est une musique, un son d’un autre âge ; ça tape du pied, ça joue de la mandoline, du tambourin et ça nous embarque dans un univers folk comme il n’en existe plus. Un univers où Neil Young côtoyait Dylan, Baez et les autres. Ce groupe, créé en 2005 et originaire du New Jersey, nous semble familier parce qu’à lui tout seul, il fait renaître toute la musique américaine des seventies. Il y a de la folk là-dedans mais pas seulement, il y a aussi du Bluegrass, cette branche de la country, rythmée et entraînante.

The Luminners c’est surtout, la voix exceptionnelle de Wesley Schultz, sublimée par les cœurs bien dosés et bien placés de ces deux complices ; Jeremiah Fraites aux percussions et Neyla Pekarek au violoncelle. Pour autant, il semblerait que le joli trio ne mette en avant aucun de leurs membres et c’est là, aussi, le talent de The Lumineers ; il n’y a pas qu’une seule voix, il y en a plusieurs, comme il n’y a pas d’instruments standards attribués à un membre du groupe. Ils jouent tous, avec talent, de plusieurs instruments. Et c’est cela qu’on retient de leur premier album ; un désir profond de faire de la musique. Et c’est plutôt bien réussi !

(Pour ceux qui en douteraient et qui auraient la chance d’être à Paris le 7 mars 2013, ils sont programmés au Trianon.)

Je met donc en avant, la sublime chanson Stubborn Love tiré de leur premier album The Lumineers, sorti en 2012.

L’excellent titre est donc à découvrir, juste après le break…

Lire la suite

The Lion’s Roar – First Aid Kit

Composé des jeunes soeurs Söderberg (Johanna et Klara), First Aid Kit est un groupe suédois dont le nom se fait de plus en plus entendre dans le monde entier.

Leur duo de voix, d’une merveilleuse délicatesse, plein de rondeur, de douceur, s’épanouie au sein de leur musique, une country-folk aux résonances de nature et aux essences hippies, aussi magnifiquement qu’une marguerite au milieu d’un pré au lever du soleil d’un matin de printemps.

Dans The Lion’s Roar, chaque mot est une pétale qui s’ouvre, les unes après les autres, fleur après fleur, formant au final une magnifique vallée dans laquelle on se promène avec tellement de plaisir.

Le clip (plus forestier) est à découvrir le break

Lire la suite

Underneath a Blue and Cloudless Sky – Seasick Steve

« I love you so much it hurts »

Du soleil qui cogne, de la poussière, de la sueur, du blues et de l’amour c’est ce nous propose Seasick Steve avec le morceau Underneath a Blue and Cloudless Sky.

Seul avec son banjo aux sonorités du sud très affirmées, il nous offre un morceau dépouillé où sa voix râpeuse, qu’on croirait asséchée de tout sentiment n’en déploie pas moins une magnifique émotion poussant comme une rose au milieu du désert.

« I’ll be there when your hair turns grey »

Son album, lucidement intitulé You Can’t Teach an Old Dog New Tricks contient de véritables perles dans des styles de blues très différents, comme par exemple Party (feu d’artifice country) également à l’écoute après le break Lire la suite

Gone Man – Eels

Acheter l'album de Eels sur AmazonAprès les Doc Martins hier, chaussons aujourd’hui notre chemise à carreau, notre Levis et nos Santiags pour apprécier comme il se doit le nouveau Eels.

Les cheveux dans le vent, on écoute en boucle Gone Man sur la « Route 66 ». Au programme un son rock aux guitares saturées. C’est chaud, très confortable (comme un bon vieux jogging), ça transpire légèrement la testostérone : un cocktail idéal pour flatter nos instincts masculins.

Merci M. Everett!

Après le break découvrez Gone Man et téléchargez gratuitement le morceau Little Bird.

Lire la suite

Are You Happy Now? – Richard Shindell

Procurez vous cet album sur AmazonAre You Happy Now? est typiquement ce qu’on a l’habitude d’appeler un « tube » (même si je n’aime pas ce mot, employé dans ce contexte). Cette chanson, issue du premier album de Richard Shindell sorti en 1992, traverse les années et ne prend pas une ride.

Elle se laisse découvrir et re-découvrir par de nouvelles générations années après années, sans jamais sombrer dans un anonymat et oubli dans lesquels finissent la majorité des chansons. Pourtant qui aurait pu imaginer qu’une mélodie au accent très country puisse traverser les frontières des USA et gagner le monde entier.

A écouter ou ré-écouter après le break

Lire la suite

Faith / Void – Bill Callahan

Lien vers Amazon« Dieu est mort »

Chanteur très indépendant dans son style et ses textes (il n’a même pas de page MySpace !), Bill Callahan a débuté sa carrière dans les années 90 en tant que Smog et en enregistrant ses chansons en lo-fi. Ce qui consiste à utiliser du matériel de mauvaise qualité, comme des vieux enregistreurs à cassettes (souvent par manque de moyens, mais également parfois pour obtenir une couleur, un grain particulier).

Aujourd’hui, sa notoriété ayant grandi (et ses finances probablement aussi), son dernier album, dont est extrait Faith / Void a été réalisé dans des studios professionnels.

Sur une musique country-folk très apaisante, Bill Callahan, sa guitare et sa voix de basse infiniment chaude, et relaxante, vous invitent tendrement à mettre dieu de coté.

« It’s time to put God away »

A l’écoute après le break
Lire la suite

J’aime Rouge – Oh, Alexis!

oh alexisTalent MySpace

Beaucoup de soleil cette semaine pour préparer le week-end.

Contrairement à ce que pourrait laisser envisager le titre de cette chanson, Oh, Alexis! nous vient du sud des Etats-Unis, du Tennessee.

Une ballade country-folk teintée de blues pleine de charme, simple (dans le sens ‘sans fioriture’) et authentique. Des valeurs qu’on apprécie.

Une guitare et un banjo accompagnent la voix d’Alexis Thompson et remplissent l’atmosphère de grandes étendues de sable et de poussière.

Pour reprendre son slogan, « Johnny Cash meets Judy Garland! »

Toutes les informations sur Oh, Alexis! sont consultables sur sa page MySpace.

A l’écoute après le break
Lire la suite

Folsom Prison Blues – Johnny Cash

Lien vers Amazon

Un classique incontournable !

Parue au milieu des années 50, Folsom Prison Blues fut l’une des premières chansons de Johnny Cash. Ce morceau qui conte la vie d’un détenu, a fait scandale dans une Amérique puritaine.

Aujourd’hui, elle n’a rien perdu de sa force et de son caractère sulfureux. La violence froide et gratuite des quelques vers ci-dessous reste légendaire et s’affiche toujours sur les t-shirts à son effigie.

When I was just a baby
My mama told me son,
Always be a good boy,
Don’t ever play with guns.
But I shot a man in Reno
Just to watch him die

A l’écoute après le break
Lire la suite