Hello Lovers – Fumer Tue

Fumer TueDécouverte

Dans la pénombre d’une nuit au brouillard dense, le trio strasbourgeois Fumer Tue (pourquoi pas ?! Ils auraient tout aussi bien s’appeler C’est beau la vie mais à ce moment précis, c’est un paquet de cigarettes qu’ils avaient en main et non des confiseries) sortent derrière une lumière stroboscopique et aveuglante, synthétiseurs vintages, costumes à épaulettes lâchant la bribe de leur chanson Hello Lovers, laissant leur electro punk pop – goth dancefloor, comme ils se qualifient, envahir la rue déserte et humide d’une pluie récente. Leur musique jaillissant tels des lasers découpant l’aube en tranche, alors qu’au fur et à mesure, attirée par la voix de sirène solitaire, une horde de robots les rejoignent et se mettent à danser comme les mort-vivants de Thriller revue 21ème siècle.

Voilà, c’est un peu comme ça que je mettrais en scène ce morceau mi-apocalyptique, mi-grandiose tiré de leur EP autoproduit Dune.

N’hésitez surtout pas à m’appeler si mon idée vous plait, sinon pour écouter Hello Lovers c’est juste après le break

Lire la suite

Foreign Waters – Amelie McCandless

Amelie McCandlessDécouverte

C’est résolument vers une folk dépouillée, inspirée par des artistes telles qu’Alela Diane, Joan Baez ou Mariee Sioux que s’est orientée Amelie McCandless, originaire de Reims (et oui, en France !). Malgré un enregistrement (autoproduit) qui aurait gagné à être moins direct, plus moelleux, son second EP Wild Memories nous apporte un joli bout de nature, il réussit à nous faire sentir couler l’eau fraiche dans sa voix, à nous faire respirer l’air pur dans le souffle de sa guitare.

Tiré de cet EP, on écoute Foreign Waters comme on s’allonge dans un champ d’herbes fraiches, comme on passe notre main sur la mousse recouvrant le tronc des arbres, comme on se réchauffe auprès d’un feu de camp une nuit d’été sur la plage. Une joie simple, un retour aux sources.

A l’écoute juste après le break

Lire la suite

Fool Like You – BSMS

BSMSDécouverte

Formé par le trio parisien William « Blue Shade » Rowley (guitare, voix), David « Magical Smile » Nichols (basse, guitare, voix) et Max « Smoke Ring » Panhard (batterie), BSMS nous propose avec leur EP Tiny Tunes des chansons rock pleines d’énergie, aux airs savamment inspirés du blues venu du grand ouest américain.

Sur une ligne de guitare à la cadence d’une ballade à cheval dans les déserts bordant Las Vegas, on se promène dans le morceau Fool Like You à la découverte de grands espaces magnifiquement ponctués par ces exquis déferlements rock dont la puissance ne saurait envier celle d’un troupeau de mustangs au galop.

« Oh baby I’m in love with you » !

Le clip est à découvrir juste après le break

Lire la suite

Tempête Dans Un Verre D’Eau – Rhume

Découverte

Il aura fallu près de 6 ans (entre 2005 et 2011) d’incubation pour que le premier album totalement dada de Rhume sorte et nous éclate joyeusement à la figure tel un furoncle mal soigné (y en a qui vont pas aimer !).

Dadaïsme = (source Wikipédia) « une remise en cause, à la manière de la table rase, de toutes les conventions et contraintes idéologiques, artistiques et politiques. Ses artistes se voulaient irrespectueux, extravagants, affichant un mépris total envers les « vieilleries » du passé comme celles du présent qui perduraient. Ils recherchaient la plus grande liberté de créativité, pour laquelle ils utilisèrent tous les matériaux et formes disponibles. »

Tempête Dans Un Verre D’Eau est une logorrhée hip-hop de textes surréalistes croquant notre bien petit monde, déferlant sur une musique électronique bien grasse.

On se délecte de ses punchlines insensées, de ce (gros) grin de folie, de cette air frais de provocation qui nous bouscule.

A l’écoute après le break

Lire la suite

Benzédrine – 3 minutes sur mer

Découverte

Duo parisien (Samuel Cajal compositeur et Guilhem Valayé auteur-interprète) 3 minutes sur mer manie avec gravité, efficacité et force la langue française et les guitares électriques.

Ca sent le soufre avec Benzédrine, morceau qui déploie sa tension magnifique sur le lit de la retenue. Une puissance qui s’exprime à travers un texte sombre, sobre et une voix totalement charismatique. Le tout très joliment mis en musique par une partition tranchante et efficace.

Bravo et merci à eux pour ce titre et l’ensemble de cet album.

La version live est à découvrir après le break

Lire la suite

I Can Reach the Top – Rhum For Pauline

Découverte

L’amour, l’amour qui donne des ailes, l’amour qui pousse à se dépasser, c’est le sujet inébranlable, indémodable, inoxydable abordé par les quatre nantais de Rhum For Pauline dans leur morceau I Can Reach The Top (for you baby).

Merveilleusement mis en musique dans une pop de la plus belle tradition, c’est à dire alliant la grande classe, une dosage parfait des différents éléments et surtout un mélodie légère, très inspirée, ce morceau fait bien plus que nous divertir, il nous réchauffe le coeur.

Le clip est à découvrir juste après le break

Lire la suite

Chaque Fois – Laura Cahen

Découverte

C’est en assurant une première partie au Zèbre de Belleville à l’automne 2011, que la voix de caractère et si singulière de Laura Cahen, piquante, pleine d’espièglerie aura aiguisé ma sensibilité.

Et c’est avec joie que j’ai découvert son premier EP solo intitulé Laura Cahen, quatre morceaux présentant parfaitement son univers chic, distingué mais vraiment pas coincé. Dans le titre mis en avant aujourd’hui, Chaque Fois, elle y parle d’amour, y joue avec les mots avec malice accompagnée de sa guitare aux airs jazzy raffinés.

Une chanson, une voix au cachet irresistible !

A l’écoute après le break

Lire la suite

Going Digital – Luneville

Découverte

Amoureux des instruments électroniques et effets vintages, Luneville se situe quelque part entre les années 80s plein d’espoir dans le progrès et un futur angoissant, mais finalement pas si lointain,  en pleine révolution geeks où le virtuel prendrait le pas sur le réel.

« I’m gonna instant-message you and to the speed of light my words will travel to the ocean »

Going Digital est une douce invitation sucrée, pleine d’amour à prendre le virage vers ce nouveau monde numérique avant qu’il ne soit trop tard. Cette pop vintage-futuriste est totalement surprenante, originale, et possède de très belles sonorités aux couleurs pleine de nostalgie.

Le clip du morceau est juste après le break

« Le format carré est dû au matériel utilisé : nous avons filmé Going Digital entièrement avec une Game Boy Camera pluggée sur une Super NES reliée à une camera qui enregistrait cette image en 128/112 pixels assez proche du 4/3 de la video d’antan, donc presque carré. »

Lire la suite

Them Beaches – Minors

Découverte

Sextet parisien, Minors livre un premier album Ways/Times, riche, imprevisible, surprenant, magnifique.

Démontant les structures classiques des chansons (couplets, refrains), se libérant d’une laisse à laquelle trop de chansons restent accrochées Them Beaches nous fait découvrir la beauté d’avancer avec liberté sans se retourner, sans se répéter. Pari risqué et réussi ! On se laisse porter par cette ambiance douce et bienveillante, pour profiter à chaque évolution du morceau des trouvailles merveilleuses, des différents chapitres sonores de cette sublime histoire (qu’on vous laisse découvrir).

Un morceau incroyablement créatif, au charme sensible, délicat et vaporeux.

Allez on l’écoute juste après le break ! Et c’est déjà noël, cette chanson est en téléchargement gratuit (et légal)

Lire la suite

This Old Tune – Hugo Kant

Découverte

Aussi à l’aise auprès du Dictateur de Charlin Chaplin dont il met la fameuse scène « I Don’t Want To Be An Emperor » en musique qu’auprès des chants traditionnels indiens, Hugo Kant (Quentin Le Roux), producteur/musicien marseillais, explore, s’inspire de tous les horizons qu’il nous livre alors digérés, transformés sous les prismes de l’électro-jazz, du trip-hop, du hip-hop par son talent et son sens aigu de la construction musicale.

Comme son nom le laisse supposer, This Old Tune vous propose un voyage où modernité et rétro fusionnent dans une ambiance jazzy riche et luxueuse emmenée par une clarinette toute guillerette. Installez-vous, ici les fauteuils clubs sont en cuir et fort confortables.

A l’écoute après le break Lire la suite

Melody Maker – Betty Ford Clinic

Découverte

Betty Ford Clinic est un groupe rennais, dont le nom est probablement en lien avec le centre de désintoxication Betty Ford Center fondé par Elisabeth Anne Ford, femme de Gerald R. Ford président des Etats-Unis de 1974 à 1977…. Je m’égare…

Revenons à ce groupe breton qui après un album en 2007, a sorti au printemps deux très beaux titres vigoureux comme pour réveiller, émoustiller nos ouïes en prévision de leur nouvel opus prévu d’ici la fin de l’année.

D’une durée de moins de 2 minutes, Melody Maker est une (trop) courte chanson qui démarre fort pour accélérer ensuite. Pas de round d’observation, les guitares fougueuses sont lâchées dès les premières secondes telles des chevaux sauvages sur lesquels les voix/cris galopent à travers une étendue rock infinie, sautant joyeusement sur cette terre sans contrainte. C’est beau la liberté !

Argh le morceau est déjà fini !

Merci à Caroline V. pour cette magnifique suggestion.

A l’éccoute après le break Lire la suite

Epiphany – Hyphen Hyphen

Chewbacca I'm Your Mother - EP - Hyphen HyphenDécouverte : Un vent de folie secoue la Cote d’Azur

Hyphen Hyphen c’est l’histoire de 4 amis de lycéen qui montent un groupe comme cela se fait partout, sauf que là, à l’écoute de leur premier EP, on ne peut que constater que ces quatre niçois Santa, Line, Puss et Zak sont ultra-doués.

A à peine 19 ans chacun, leur musique electro/dance/rock est génialement bondissante, originale, colorée, fleurie.

Epiphany totalement à cette image est un bouillonnement festif de sons, de voix, d’influences, d’énergie, de montées, de descentes (parfaitement maîtrisées), de fraicheur, de liberté.

Tout juste parfait pour démarrer le week-end et danser sur son canapé avant que cela n’arrive en club.

A l’écoute après le break

Lire la suite

Zenith October – A.P. Witomski

Zenith October - A.P. WITOMSKIDécouverte et coup de cœur

Docteur en Physique, A.P. Witomski est cadre la journée, musicien de talent le reste du temps, avec déjà une belle collection d’album et d’EPs. Zenith October est son dernier trois titres sorti en avril 2011, à l’écoute et directement téléchargeable sur sa page bandcamp.

Alliant électronique subtile, pop distinguée, mélancolie fine, sensualité maîtrisée Zenith October (le morceau éponyme) est une pure merveille. On écoute, on se délecte de cette composition qui nous souffle dans les bronches son air frais, fluide.

Parce qu’on est aussi tombé sous le charme infini et triste du piano de For Lily, après le break découvrez non pas un, mais deux titres de A.P. Witomski

Un grand grand bravo et merci à lui pour ces morceaux merveilleux

Lire la suite