1 jour – 5 concerts exceptionnels – Rock en Seine samedi 23/08/14

Rock en SeineSamedi 23 août 2014 – la température est fraiche pour la saison, mais le ciel quelque peu nuageux laisse place à de belles éclaircies sur le magnifique parc arboré de St Cloud, où se tient la seconde journée du 12ème Rock en Seine (hastags officiels #RockEnSeine ou #RES2014), cette grande kermesse musicale annuelle où se côtoient dans une atmosphère très bonne enfant des scènes gigantesques, des expos, un village de disquaires / labels, une bibliothèque musicale, une variété exceptionnelle de débits de boissons et de stands culinaires, des espaces plus réservés (VIP), avec notamment le plateau de France Inter, ainsi que 120 000 festivaliers.

Mais Rock en Seine c’est surtout des artistes, des concerts, et peut-être parce qu’il arrive en fin d’été, que les groupes ont rodé leur show de festival en festival pendant plusieurs longs mois, la qualité des concerts de cette journée a été particulièrement élevée. Ci-dessous mes 6 sensations de la journée !

1- La claque – Cheveu

Peu préparé à la déferlante qui allait s’abattre sur moi, je l’ai prise de plein fouet. Un gigantissime mur de sons électro-punk-rock qui te tombe dessus en bloc, t’enterre jusqu’au cou avant de te rouler dessus.

Le trio venu de Bordeaux (plus précisément du Cap Ferret comme l’arbore fièrement le t-shirt du chanteur David Lemoine) donne tout sans retenu, sans limite, une attitude rock jusque boutiste brulant leur jeunesse par les deux bouts. Qu’on s’entende bien, il ne s’agit pas de jouer à faire semblant, mais de le vivre jusque dans la moelle, jusqu’à l’incandescence. Les actions débordantes telles que crowd surfing, montrer ses fesses, se mettre debout en équilibre précaire sur ses machines, casser le matos n’en sont que le prolongement presque naturel. Résultat un concert exceptionnel d’une rareté évidente tellement peu d’artistes se dévoilent aussi profondément sur scène, un public échauffé, en fusion avec le groupe, du pogo au devant la scène jusqu’aux rangs les plus éloignés, conscient de la valeur d’un tel show.

[nggallery id=72]

 

2- L’émotion – Portishead

La tête d’affiche de la journée, Portishead est sur les routes cet été après leur dernière tournée en 2010, la rareté de leurs albums (trois en 20 ans) et de leurs concerts rende celui-ci très très attendu. Lire la suite