Savages – Adore Life

Vous souvenez-vous de cette petite bande d’animaux qui nous chantait Love Is All avec Roger Glover en 1974 ?

Bien que tout droit sortis de leurs dessins animés, ils avaient grandement raison et trente deux ans plus tard, Savages nous le confirme et nous apporte avec ce Adore Life la preuve que l’amour est partout.

Dans ces 10 titres ravageurs comme des coups de poings en pleine face, l’amour se cultive au détour d’un riff de guitare bien sale dans The Answer, d’une ligne de basse bien méchante ou encore d’un bombardement de notes lancées comme des missiles tirés en plein cœur T.I.W.Y.G

Ce qui nous frappe aussi dans ce second opus des Londoniennes, c’est cette classe certaine, cette attitude caractérielle des plus grand(es) icônes du Rock.

Ce standing qui se dégage est admirablement mis en valeur par les paroles et l’interprétation très appliquée de Jehnny Beth, qui est ici d’une sincérité rare et désarmante.

Les ambiances peuvent parfois nous faire penser aux Smiths, sur le refrain de Adore Life, tout autant qu’à Faith No More, pour ces instants d’errance chaotique, ces atmosphères tendues I Need Something New.

Le poing levé, nos 4 Athenas, tout en puissance, lourdement armées de guitares, de batterie et de micros, nous assènent en trente neuf minutes à peine une guerre sainte, une vraie celle-ci, une guerre d’amour. Love is the answer.

This Is Magic – Majical Cloudz

Majical CloudzIl y a des jours où l’on souhaite que le monde se mette en pause, que pendant quelques instants la frénésie s’arrête et nous laisse du temps pour souffler, apprécier le moment présent.

C’est un peu ce que nous offre Majical Cloudz, duo électro-pop de Montreal, avec leur magnifique et suspendu entre deux espace-temps This Is Magic. Ce morceau s’étire dans une délectation où le rythme serait enfin maitrisé. Les nappes synthétiques apparaissent, disparaissent dans un mouvement de grande douceur identique à celui du flux et reflux d’une mer calme arrivant en bout de course sur le sable, la voix précautionneuse flotte au dessus, bercée au grès du courant comme un baigneur endormi sur son matelas pneumatique.

Mieux qu’une séance de sophrologie, This Is Magic ralentit votre rythme cardiaque, apaise, vous fait planer.

Cette chanson tirée de leur quatrième album Impersonator est à découvrir juste après le break, en version album et live (session Pitchfork)

Lire la suite

Paper Trails – Darkside

DarksideCoup de cœur

Darkside est composé de Nicolas Jaar dont le premier album Space Is Only Noise reste une référence, un album de chevet, et du guitariste américain Dave Harrington qui avait été choisi pour le mettre en live. Ce jeune duo a sorti début octobre 2013, l’un des bijoux de cette fin d’année, une élégante musique électro au charme évanescent et raffiné.

Aux confins de l’épure se trouve Darkside, une musique minimaliste comme portée par une délicatesse chic. Quand s’ajoutent à ces éléments des influences blues et rock comme dans le morceau Paper Trails on touche à du grand, du très grand. La voix est grave à la fois mystérieuse et chaleureuse. La guitare hyper précise  et percutante. Le beat et les nappes synthétiques viennent en renfort avec discrétion.  Définitivement l’une des sensations de cet automne / cette année.

Pour les amateurs, sachez qu’ils offrent (en écoute libre) sur leur page Soundcloud  une revue complète de l’album des Daftpunk, Random access memories memories.  Magique !

A l’écoute après le break, leur morceau Paper Trails et le remix de Get Lucky

Lire la suite

Leap – The Cave Singers

The Cave Singers c’est un mélange sacrément réussi de folk et de blues avec une pointe acidulée de rock. Une musique déjantée qui pourrait provenir du fin fond des seventies tant elle rappelle ces années de délires où la musique était synonyme de pure liberté. Il y a du Dylan là-dedans, du Joplin, aussi. Et pourtant, ce groupe de Seattle s’est créé en 2007.

On ne fait pas qu’écouter The Cave Singers, on savoure. On ferme les yeux et on s’imagine à l’arrière des trains de marchandise qui fileraient dans la nuit, avec pour seule berceuse, les paysages désertiques de l’Amérique profonde. On s’imagine sur les routes, du temps de Kerouac, s’arrêtant ici et là dans quelques drugstores infâmes avec l’envie soudaine de repartir sur les routes pour dévorer le monde. Oui, en fermant les yeux, on voit renaître de ses cendres, cette douce époque où la musique nous racontait des histoires de liberté et ça nous rappelle combien la musique a du sens, quand on lui donne une âme.

L’excellent titre Leap tiré de l’album Welcome Joy est à découvrir juste après le break (en version live KEXP)

Lire la suite

Friendly Ghost – Harlem

Hippies (Bonus Track Version) - HarlemComme son nom ne l’indique pas, Harlem est originaire d’Austin, Texas et est composé du chanteur/guitariste Michael Coomers, du bassiste Jose Boyer et du batteur/chanteur Curtis O’Mara. Signé en 2008 par Matador Records + Female Fantasy records, il compte deux albums et un EP a son actif.

Le titre Friendly Ghost, extrait de leur deuxième album Hippies sorti durant l’été 2010, nous inonde d’un rock énergique diablement efficace.

Pas de préliminaires ou d’intro, les premiers accords donnent immédiatement le ton du morceau et illustrent parfaitement la couleur de l’album (un concentré d’énergie, sans temps morts). La batterie particulièrement efficace, les rifs de guitares accrocheurs, pas de doute, c’est du rock, sans fioritures et du sacrément bon !

A écouter sans modération, après le break

Lire la suite

Baby’s Arms – Kurt Vile

Smoke Ring for My Halo (Bonus Track Version) - Kurt VileL’amour, toujours l’amour, c’est aujourd’hui Kurt Vile, chanteur et guitariste de Philadelphie, qui nous fait partager son love éternel.

Dans une ambiance folk à la coloration hippie-psyché-pop, où l’herbe est verte et parsemée de marguerites, où les gens arborent de larges des pattes d’eph oranges, où les cœurs font « ahhh ahhh ahhh ahhh » la voix extrêmement forte, totalement charismatique de Kurt Vile replace le débat à un niveau plus sombre, plus rock’n roll et infiniment intéressant.

Il se produira avec son groupe The Violators le 23 mai 2011 à la Maroquinerie (Paris).

A l’écoute après le break

Lire la suite

Angelitos Negros – Cat Power

Acheter l'album sur AmazonCoup de Cœur !

Angelitos Negros est paru sur l’album Jukebox, et plus précisément sur l’édition deluxe du disque qui comporte 5 morceaux supplémentaires par rapport à sa version standard. Jukebox est un album de reprises dans lequel chaque chanson est sublimée par le pouvoir (plus que magique), la patte (de velours) de Cat Power.

Angelitos Negros, interprétée à l’origine par Antonio Machin chanteur cubain (1903-1977), est particulièrement divine et touchante. De par la gravité donnée par Cat Power, de par le sujet abordé (l’Egalité entre tous, quelque soit notre couleur), et de par la langue espagnole au caractère latin particulièrement adaptée à ces émotions.

Pour vous rendre compte de l’étendu de son talent, une seconde chanson New-York est aussi à l’écoute après le break.

Lire la suite