Elephant – Tame Impala

Coup de Coeur

Pavant la route qui mène jusqu’à la sortie de leur second album Lonerism  de singles alléchants, Tame Impala sait parfaitement susciter l’intérêt, faire monter le buzz jusqu’au jour J.

Ainsi nous avons découvert en pleine torpeur estivale la bombe psychédélique Elephant comme sortie des années 60s. La volonté d’amener les instruments jusqu’au bout de ce qu’ils peuvent donner, de repousser les limites du son, qui s’exprime à travers cette longue plage musicale totalement folle, donne presque envie de fracasser les guitares, les claviers en fin de solo. La voix très pop-variété de Kevin Parker qui en comparaison de cette instrumentation hyper dense semble une coque de noix en pleine tempête, mène néanmoins parfaitement sa barque, et dompte cette avalanche saturée avec autant d’aisance et de souplesse qu’un danseur de yéyé.

Pour sûr avec des morceaux comme cela, on sera chez notre disquaire préféré très bientôt.

A l’écoute après le break

Lire la suite

You’re A Animal – Jonathan Boulet

C’est attablé au milieu des champs ariégeois devant des montagnes pyrénéennes à couper le souffle, en pleine torpeur estivale quand rien ne se passe, que notre ami RizomeCorp me suggère de tendre l’oreille au second album We Keep the Beat, Found the Sound, See the Need, Start the Heart de Jonathan Boulet. Grand bien lui en a pris, tellement la folie créative de ce jeune australien nous explose en pleine face, et nous met littéralement à terre.

Pour tater un petit peu sa musique coup de poing, rien de mieux que de se pencher sur You’re A Animal. Un morceau qui pourrait s’apparenter à un sprint de plus de trois minutes au rythme d’un roulement de batterie up-tempo totalement fou. Un morceau racé, nerveux, et tellement intense qu’on ne prend même plus le temps de respirer. On le traverse en apnée, en sautant / courant sur place comme s’il était en concert en face de nous.

Un grand moment de débauche calorifique !

A l’écoute après le break

Lire la suite