Anohni – Paradise EP

Les œuvres d’Anthony & The Johnsons, ici présent sous le nom d’Anohni, ont toujours fait résonner en moi le symbole d’une infinie liberté.

Cette liberté que l’on peut retrouver notamment dans le gospel, ce mouvement de révolte des esclaves qui réclamaient leur délivrance, est très palpable chez Anohni.

Le lyrique aussi que Schubert appelait le « Chant de la liberté », mais aussi l’avant garde, cette forme prônant la liberté de la création et de l’expérimentation et donnant la possibilité de s’exprimer de milles et une façons.

On rencontre aussi plein de sentiments, d’émotions comme la violence passive, celle qui se reflète dans un miroir, quand il se parle à lui même dans You Are My Enemy, ou encore la grandeur désillusionnée quand il s’interroge sur le pertinent  Jesus Will Kill You.

Avant Garde, Lyrique, Gospel… des familles qui retentissent a l’unisson dans ce Paradise, un EP cru, moderne et multipolaire pour un Anohni plus libéré que jamais.

 

Anohni – Obama

Extrait du magnifique Hopelessness, Anohni, « la voix d’Anthony and the Johnsons » invective, dans un morceau qui ressemble à nul autre, une supplique psalmodiée pleine de générosité et de coeur, le futur-ex président des Etats-Unis, à savoir Obama himself à propos de quelques sérieuses déceptions : les assassinats perpétrés par drones, le sort réservé aux lanceurs d’alerte, l’espionnage systématique de la NSA…

Anohni toujours aussi engagé, toujours aussi brillant !

Parquet Courts – Dust

Nos chouchous et prolifiques Parquet Courts ont récemment sorti un nouvel album Human Performance. Force est de constater que l’inspiration ne s’est par encore enfuit, que chaque riff a gardé sa puissance, que chaque envolée est toujours aussi efficace comme en témoigne Dust.

Bravo les gars !

Autumn Sun – Emiliana Torrini

Emiliana TorriniL’instant folk et intimiste de la semaine est assurée aujourd’hui par Emiliana Torrini (qu’on avait déjà évoquée ici avec une musique plus marquée trip hop).

Cher internaute, vas y, n’hésite pas, on est entre nous, prends un coussin et installe toi confortablement autour du feu, Emiliana Torrini prend sa guitare et nous chante avec beaucoup proximité et son talent de nous couper du monde pour nous emmener vers son univers extrêmement doux et moelleux, le très beau Autumn Sun. Un morceau comme une respiration en pleine journée, une bouffée d’air qui ouvre les horizons, repousse la grisaille, une crème apaisant les coups reçus depuis le matin. Un beau moment à partager.

Un mot sur cette couverture d’album? Euh, non …

A l’écoute après le break

Lire la suite

wwprd – Jeffrey Lewis & The Rain

wwprdA quelques mois des Jeux Olympique d’hiver début 2014 à Sotchi en Russie, la contestation contre Poutine gronde à travers le monde, les Pussy Riot sont toujours emprisonnées. Pour leur rendre hommage, Jeffrey Lewis, figure de l’anti-folk, accompagné pour l’occasion par The Rain, deux voix féminines, ont concocté le très politique wwprd (pour What Would Pussy Riot Do ?)

Un morceau brut parcouru par une urgence en lame de fond, mélangeant un flow rap spontané et une instrumentation anti-rock minimale. Avec la force de la spontanéité et du cœur, avec la fragilité de la spontanéité et du cœur, wwprd pétille, aiguaie le politiquement (trop) correct.

A l’écoute après le break

Lire la suite

Hold On – Alabama Shakes

Alabama Shakes, c’est un son, une voix, une musique puissante, envoûtante, surtout. Une musique qui rappelle une époque où le blues afro-américain sortait des caves obscures et enfumées pour enflammer les ondes radiophoniques. Une époque où le rock faisait danser la jeunesse américaine et effrayait les parents pour ce qu’il avait de sexuel. Oui, Alabama Shakes c’est tout ça ; un mélange de blues et de rock et, rares sont les groupes à le réussir aussi bien et avec une telle énergie.

Ce groupe américain, créé en 2009, nous donne la folle impression d’être sur les routes américaines, les cheveux au vent, à peine surpris de voir ressurgir, ici et là, quelques fantômes du passé. Ceux-là même, qui ont vécu la musique et ont su la faire vivre, comme jamais.

Le clip (officiel) est à découvrir juste après le break

Lire la suite

Part One : The End – Dylan LeBlanc

Et si on osait? Allez, on ose…

Aussi sucré qu’un coucher de soleil sur une plage de sable blanc, main dans la main, Part One : The End pourrait bien devenir L’Eté Indien de la nouvelle génération.

Dylan LeBlanc ne se prive d’aucun artifice pour atteindre le paroxysme d’un romantisme éculé, et il a raison (tant qu’à jouer la carte du bel hidalgo au catogan, autant la jouer à fond) : les guitares qui dégoulinent, les coeurs roses bonbons, la voix tendre et pleureuse, la posture de l’artiste incompris.

Vous l’aurez compris une chanson très second degrés, qui néanmoins pourrait bien servir de doudou réconfortant dans les grands moments de solitude, ou par nos amis les ados dans le quart d’heure slows de leurs premières boums…

Le clip du morceau est à découvrir juste après le break

Lire la suite

Boys & Girls – Alabama Shakes

Coup de Coeur

Formé en 2009, le jeune groupe Alabama Shakes vient de sortir son premier album et pourrait bien être l’une des sensations de cette année 2012. Brittany Howard au chant est juste exceptionnelle, envoutante, charismatique et chargée d’émotions, aussi à l’aise dans le soft que dans le nerveux.

Chanson intimiste et minimale, Boys & Girls est un magnifique blues-rock. Le tempo est lent, poussif, comme si chaque nouveau temps pouvait être le dernier. Les guitares sont esseulées, abandonnées. La voix finement éraillée chiale chaque mot, sa peine dégouline de chaque note et nous noie sous cette amitié perdue.

Ambiance fin de soirée, au moment où les cotillons à terre sont piétinés, qu’on se retrouve seul au milieu de la piste à danser sans raison avec comme unique compagne cette boulle à facette infatigable.

A l’écoute après le break

Lire la suite

I Told You Once – Howler

C’est jeune, c’est frais, c’est bourré de talent, c’est Howler, un groupe signé chez Rough Trade, basé à Minneapolis, composé de Jordan Gatesmith (chant/guitare), Ian Nygaard (guitare), France Camp (basse), Max Petrek (keyboard), et Brent Mayes (batterie).

Issu de leur EP This One’s Different (leur premier album étant toujours en préparation), I Told You Once est une musique pleine de spontanéité qui navigue facilement au dessus des autres titres pop-rock tellement on les sent facile et bouillonnant d’inspiration.

Aussi à l’aise dans les mélodies, le chant, les guitares, les claviers, la texture des morceaux, le grain du son, c’est certain ils n’ont pas fini de nous pondre de jolies chansons.

Le clip du morceau ainsi que son téléchargement gratuit (et légal), c’est juste après le break

Lire la suite

Dreaming of Another World – Mystery Jets

Serotonin - Mystery JetsQuatuor/quintet anglais en provenance de Londres, Mystery Jets est une affaire d’amis d’enfance et de famille. En effet ce groupe a été formé par Blaine Harrison et son père alors qu’il n’avait que 12 ans. Mystery Jets s’inscrit dans la grande et prestigieuse tradition du pop/rock britannique.

Sans révolutionner le genre, Mystery Jets produit des chansons qui possèdent ce cachet si particulier, cette couleur « So British » qui rend terriblement attachant leurs morceaux.

Dreaming of Another World est un titre élégant, gentiment entrainant, jouant sur le vintage (surtout dans les sons totalement anachroniques du synthé) pour donner cette patine un peu passée et tout à fait efficace au morceau.

Le clip est à découvrir juste après le break

Lire la suite

Be Brave – The Strange Boys

Acheter l'album Be Brave sur AmazonCe jeune groupe rock basé a Austin (Texas) avec les 6 membres qui le compose, a un potentiel énorme. Avec leur 2d album Be Brave, du même nom que le titre à l’écoute, The Strange Boys s’impose comme une formation inévitable du paysage rock.

Tout y est, originalité, fraicheur, jeunesse, impertinence, un son crade comme rouillé par le sable et le soleil (on adore) et Ryan Sambol plus que convaincant au chant. Le plus impressionnant c’est qu’ils semblent avoir encore un potentiel énorme tellement leurs morceaux sont variés et se tiennent tous (cf. A Walk On The Bleach également à l’écoute ci-après).

Be Brave est un rock aux sonorités rétro très 50’s ponctué par des cœurs très « waaa waaa » et le saxophone de Jenna Thornhill-DeWitt aux notes qui raclent la culasse. Un hit qui sent bon l’été.

A l’écoute après le break

Lire la suite

In The Backseat – Arcade Fire

Achetez l'album sur AmazonArcade Fire est un groupe qui nous vient de Montréal, ah le Québec!

Funeral est leur premier album, qui a immédiatement rencontré un beau succès international. Le nom de cet album est en hommage à plusieurs disparitions de personnes proches du groupe pendant son enregistrement.

Sans tomber dans de la sensiblerie larmoyante, In The Backseat évoque avec élégance et grâce la mort d’ « Alice ». Le mariage de la voix de Régine Chassagne, de la guitare électrique et de l’ensemble de cordes portent cette chanson très haut.

C’est simple, beau, touchant.

A l’écoute après le break

Lire la suite